Affaire n°154: "L'orange sanguine" de Laurent Fréour.


Mes conclusions sur le meurtre:
J’ai beaucoup apprécié lire ce roman qui se passe sur l’île de la Réunion, île que j’ai eu la chance de visiter durant un mois.
L’enquête est assez intéressante, les idées s’enchaînent bien et pas trop vite.
J’ai beaucoup aimé le duo d’enquêteurs JPV et Laëtitia. Je les ai trouvés attachants et vraiment efficaces.
Les retournements de situations ne sont pas très nombreux mais c’est ce qui fait que selon moi cette enquête aurait très bien pu arriver dans la vie de tous les jours.

Laurent Fréour met assez bien à l’honneur l’île de la Réunion. Il nous évoque des endroits très connus comme d’autres beaucoup moins. Personnellement j’ai même eu l’envie d’y retourner pour découvrir les endroits que je ne connaissais pas du tout.
J’aurais par contre souhaité avoir un peu plus de détails concernant les lieux. Je n’ai pas retrouvé les plages que j’avais tant aimées, les cascades, le volcan ou même les marchés remplis de couleurs et d’odeurs différentes.
J’ai beaucoup apprécié aussi le fait que l’auteur intègre dans son récit des mots créoles. C’est vraiment une bonne idée.
Je connais un peu ces mots et j’aurais apprécié en avoir plus. Par contre pour une personne qui ne maîtrise pas la langue elle pensera peut-être qu’il y en a assez.
J’aurais peut-être par contre mis les définitions des mots sur la même page et non à la fin du roman, cela éviterait d’avoir à aller à la fin pour voir la signification. Dans ce cas-là on est vraiment obligé de couper la lecture, c’est un petit peu dommage.

Ce que j’ai trouvé intéressant c’est d’avoir de très courts points de vue concernant le meurtrier. Je pense que c’est une bonne idée même s’ils sont un peu courts (souvent quelques lignes), mais ils donnent tout de même une autre vision de l’histoire.
Le fait d’avoir un point de vue externe met une sorte de barrière entre le lecteur et les enquêteurs. Il aurait été intéressant de mettre un point de vue interne et pourquoi pas d’alterner des points de vue entre les enquêteurs, les suspects et le coupable.
Le suspense est présent tout au long du roman et jusqu’au bout. Ce que j’ai apprécié c’est que l’auteur ne nous dévoile le nom du meurtrier qu’à la fin. En tant que lecteur on peut donc nous aussi essayer de découvrir qui est derrière ces meurtres.
La fin est pour moi un peu trop romancée, mais cela est vraiment personnel. J’aurais peut-être préféré un point de vue du meurtrier…

En résumé, une enquête policière bien menée qui vous fera sûrement voyager.




Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Avez-vous déjà visité l’île de la Réunion ?
Avez-vous déjà lu des romans (policier, thriller ou autres) se déroulant sur cette île ?
Dans ce roman l’auteur intègre des mots créoles. En connaissez-vous et si oui lesquels ?
Si vous avez lu ce roman, quel personnage vous a le plus plu et pourquoi ?
Quel passage avez-vous le plus apprécié et pourquoi ?
Pour finir aviez-vous découvert le meurtrier ou pas du tout ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !

Retrouvez la chronique de l'enquêtrice Kerry ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)