dimanche 27 mars 2016

Affaire n°157: "Noire solitude" d'Ann Cleeves.


Mes conclusions sur le meurtre:
Dans ce roman, Ann Cleeves ne s’intéresse pas totalement à l’enquête mais nous propose une vision plus humaine, plus réaliste d’un groupe de villageois reclus un peu sur eux-mêmes et n’acceptant que par obligation les étrangers.
L’histoire est prenante et l’auteure arrive à conserver le suspense jusqu’au bout. On ne se doute pas un instant de qui est derrière tout cela ni les raisons.
Ann Cleeves évoque évidemment l’enquête avec les recherches et les questions aux suspects. Mais tout est fait dans l’intimité comme pour ne pas briser le quotidien de ces habitants.
On y apprend que la différence fait beaucoup et qu’il ne faut pas grand-chose pour rendre un homme coupable.

J’ai beaucoup aimé vivre ces jours au côté de ces personnages qui finalement n’avaient rien demandé à personne mais se retrouvent au cœur d’une enquête peu banale.
Les descriptions sont présentes et je suis assez bien arrivée à m’imaginer les paysages mais aussi les sentiments des protagonistes.
J’ai par contre eu un petit peu plus de mal concernant leur physique… Il y a selon moi beaucoup de personnages mais l’auteure fait en sorte que le lecteur arrive toujours à se souvenir de leur rôle ou de leurs liens entre eux.
Ce que j’ai aussi apprécié c’est que les protagonistes semblent réalistes, ils ne sont pas des héros et ne cherchent pas à l’être, mais au contraire ils sont sensibles, humains avec des qualités mais aussi des défauts. Ils ont des faiblesses et des peurs comme peuvent en avoir les gens dans la vie de tous les jours

Les retournements de situations ne sont pas très nombreux mais ils apparaissent lorsque c’est nécessaire pour que ce soit réaliste et non pour que le roman soit une avalanche de meurtres…
La fin est intéressante. J’ai beaucoup aimé les explications car finalement une fois toutes les informations données cela nous semble presque évident.
En résumé un bon roman que je vous conseille si vous avez envie de découvrir comment un homme peut changer la vie de beaucoup d’autres. Mais attention mettez de côté vos aprioris et vos préjugés ! 




Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Avez-vous déjà lu des romans d’Ann Cleeves ?
Est-ce que vous êtes du genre à vous fier à une apparence ou à un comportement pour juger quelqu’un dans la vie de tous les jours ?
Si vous avez lu ce roman qu’avez-vous pensé du personnage de Magnus Tait ?
Aviez-vous deviné qui était le coupable du dernier meurtre ? Et celui du premier ?
Que pensez-vous des habitants de cette île ? Les comprenez-vous ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !

Retrouvez la chronique de l'enquêtrice Alex ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)