Affaire n°381: "Sept ans de silence" de Joann Chaney.


Mes conclusions sur le meurtre: 
J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman.
Ce livre évoque un tueur en série, ce dernier est connu dès le début et là n’est pas le sujet. Durant une partie du roman nous assistons à des retours en arrière pour que l’on comprenne clairement les choses. L’auteure exploite toutes les pistes, tous les personnages et presque toutes les années qui ont un rapport avec les évènements.
Si le sérial killer est arrêté et placé directement dans le couloir de la mort, tout ne fait finalement que commencer.

Avec ce roman on se rend compte malheureusement que ce genre d‘évènement peut arriver à notre époque. Des personnes disparues sans laisser de traces et d’autres que l’on ne soupçonne même pas d’avoir disparu.
Joann Chaney alterne rapidement les points de vue. Nous avons donc ceux du tueur (qui est connu dès les premières pages) ceux des enquêteurs, d’une journaliste mais aussi parfois celle de la femme du tueur. Au final on se rend compte que tous ces points de vue sont essentiels à l’histoire.
Selon moi, le fait d’avoir tous les points de vue est essentiel pour ce genre d’histoire. Ainsi rien n’est oublié, rien n’est laissé de côté et le lecteur a toutes les cartes en mains pour essayer de découvrir le coupable.

Les retournement de situations ne sont présents que lorsque c’est nécessaire sans que ce soit surréaliste. On peut même se demander si l’auteure ne s’est pas inspirée de faits réels.
Les idées ne sont pas irréalistes et les personnages restent humains et peuvent être n’importe qui, nos amis, nos voisins et pourquoi pas même des membres de notre famille.

En ce qui concerne les descriptions, elles sont présentes mais il n’y en a pas beaucoup. C’est selon moi le seul point négatif de ce roman ! J’aurais peut-être apprécié avoir plus de détails surtout concernant les tortures ou les sévices infligés aux victimes qui sont passés sous silence… C’est parfois frustrant et cela aurait, selon moi, apporté un plus à l’histoire en général.
Les personnages ne sont pas trop nombreux ce qui permet, même sans des descriptions très détaillées, de se souvenir d’eux et de leurs rôles.

Le retournement de situation proche de la fin du livre et qui nous permet d’avoir l’identité du tueur est surprenant ! Je pensais vraiment que le tueur était une autre personne et je me suis bien trompée. Ce roman nous montre aussi qu’il ne faut pas se fier aux apparences.

La fin m’a beaucoup plus, l’auteure continue dans sa lancée en nous dévoilant ce que sont devenus les protagonistes sans en oublier aucun.
En résumé, que vous connaissiez un sérial killer, que vous soyez femme de sérial killer, ou sérial killer vous-même vous apprécierez ce livre. Si vous êtes simple lecteur avec une petite vie tranquille vous aimerez aussi cette histoire j’en suis certaine ! Donc n’hésitez plus et découvrez le premier roman de cette auteure. Et retenez son nom, je suis sure que dans quelques années elle en aura écrit plusieurs et sera devenue une grande auteure !



Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Connaissez-vous cette auteure ?
Est-ce que vous aimez découvrir le premier roman d’un auteur ou préférez-vous lui laisser le temps d’en écrire plusieurs avant de commencer à lire ses livres ?
Est-ce que vous aimez les romans avec des sérial killers ? Et pourquoi ?
Si vous avez lu ce roman qu’en avez-vous pensé et quel passage vous a le plus plu ?
Qu’avez-vous pensé de la première scène du roman et de la dernière ?
La parole est à vous, chers enquêteurs !




2 commentaires:

  1. J'aime bien lire des premiers romans, c'est toujours intéressants et on peut voir si l'auteur a du potentiel ou pas.

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que c'est la première fois que je vois une note de 10 chez toi. Un roman qui doit être passionnant.

    RépondreSupprimer

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)