Affaire n°398: "Moi, témoin" de Niki Mackay.


Meurtrière: Niki Mackay
Victime: Moi, témoin
Taille de l'arme: grand format
Type d'arme: marabout thriller
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 365
Prix de la caution versée: 19 euros 90
Contacter la meurtrière: Son facebook - Son site internet
Date du meurtre: 22 août 2018

Affaire n°398: "Moi, témoin" de Niki Mackay.





Informations relatives à l'enquête: C'est un roman que j'ai reçu grâce à Babelio. J'ai participé à un challenge spécial de Masse Critique et j'ai eu la chance de gagner ce livre ! Je remercie aussi les éditions les éditions Marabout




Résumé de l'enquête: "Ils disent que je suis une meurtrière. J'ai plaidé coupable. Mais la vérité, c'est que je n'ai rien fait..."
Il y a dix ans Kate Reynolds a été retrouvée tenant dans ses
 bras le corps de sa meilleure amie, couverte de sang, l'arme du crime à ses côtés.
Elle a depuis purgé sa peine de prison et retrouvé la liberté. Décidée à laver son nom, elle engage une détective privée, Madison Attallee, qui n'est autre que l'officier de police qui l'a découverte sur la scène de crime.
Convaincue de la culpabilité de Kate, Madison accepte l'affaire à reculons. Elle s'apercevra vite que les circonstances du meurtre sont loin d'être claires, et plonge dans le dossier à bras le corps.
Mais quelqu'un est déterminé à ce que le passé reste là où il est. Quelqu'un prêt à tout pour que la vérité n'éclate pas, quel qu'en soit le prix.



Quelques lignes du rapport d'enquête:

Affaire n°398: "Moi, témoin" de Niki Mackay.


Mes conclusions sur le meurtre:
J’ai presque eu un coup de cœur pour ce roman.
L’histoire est prenante du début à la fin. Niki Mackay tire les ficelles de ses personnages à tel point que ni eux ni nous, lecteurs, ne peuvent se douter du coupable.
Parce que là est toute la question. Si une jeune femme a plaidé coupable et a été condamnée, elle se rend compte lors de sa sortie, qu’elle n’est pas coupable.
A partir de ce moment précis tout s’enchaîne.

L’auteure alterne les points de vue. Tout est calculé.  Rien n’est laissé au hasard.
S’il y a selon moi beaucoup de personnages, l’auteure fait en sorte, grâce à des rappels que le lecteur n’oublie jamais le rôle de chacun d’entre eux.

Les idées s’enchaînent bien et tout semble logique. Il se passe parfois trop de choses mais cela reste dans le domaine du réel.
Le petit bémol, et c’est ce qui m’a empêché de ne pas avoir eu de coup de cœur et donc de mettre 10, c’est le manque de description.
En effet, j’aurais apprécié voyager, découvrir les lieux, le quotidien de ces personnages si attachants. Malheureusement je ne suis pas arrivée à m’imaginer l’environnement et les protagonistes. Il y a quelques détails mais trop peu pour se les représenter nettement… C’est frustrant !

La fin est dans la lignée du roman. Personnellement je n’imaginais pas une autre fin et j’ai donc été simplement triste que le livre soit déjà fini.
Peut-être que l’auteure écrira d’autres romans mettant en scène la détective privée. Si c’est le cas, je serais très heureuse de pouvoir les lire.
En résumé, un roman que je vous conseille ! Je suis sûre que vous ne verrez plus votre famille comme avant !



Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Connaissez-vous cette auteure ? Avez-vous déjà lu un de ses romans ?
Si vous avez lu ce roman qu’en avez-vous pensé ?
Vous l’avez aimé ou pas ? Dites-moi tout !
Quel personnage vous a le plus marqué et pourquoi ?
Quel passage vous a le plus plu ?

Qu’avez-vous pensé de la fin ?
La parole est à vous, chers enquêteurs !

Affaire n°398: "Moi, témoin" de Niki Mackay.