Affaire n°457: "Meurtre bénévole" de Catherine Secq.



Meurtrière: Catherine Secq
Victime: Meurtre bénévole
Taille de l'arme: grand format
Type d'arme: auto-édition
Nombre de pages que contient le rapport d'enquête: 191
Prix de la caution versée: 12 euros 90
Contacter le meurtrier: Son facebook - Son site internet
Date du meurtre: janvier 2019

Affaire n°457: "Meurtre bénévole" de Catherine Secq.




Informations relatives à l'enquête: Je remercie l'auteur pour l'envoi de son roman. J'ai pu le découvrir et donc le lire via le site Simplement.




Résumé de l'enquête: Un patron retrouvé mort sur son bureau. Une association où tout le monde se déteste et pourrait être auteur du meurtre. Je me souviens bien de cette affaire. Quand je pense que certains croyaient qu'il dormait, le beau directeur... Elles sont nombreuses à l'avoir pleuré, ce serial lover. Paix à son âme !




Quelques lignes de rapport d'enquête:


Affaire n°457: "Meurtre bénévole" de Catherine Secq.


Mes conclusions sur le meurtre:
La commissaire Bombardier est un personnage haut en couleurs qui donne un vrai plus au roman.
Dans l’ensemble les idées de départ sont assez simples mais l’auteure arrive à nous surprendre, ce qui est une bonne chose.

Les idées sont assez bien approfondies et l’auteure maîtrise son sujet.
Ce qui est un peu dommage c’est que certaines scènes auraient mérité d’être plus approfondies.
Concernant les descriptions il n’y en a pas beaucoup. J’aurais apprécié plus de détails pour les lieux, les personnages ou ce qu’ils pouvaient ressentir. Dans le roman tout est trop sommaire et je ne suis pas arrivée à m’imaginer les protagonistes.
Il y en beaucoup mais heureusement Catherine Secq indique souvent leurs rôles pour ne pas que le lecteur se mélange. C’est une bonne chose. Les personnages sont attachants et auraient mérité d’être plus exploités. On ne sait que très peu de choses d’eux, c’est frustrant.

Concernant l’ensemble du roman et les lieux j’aurais voulu être transportée et m’imaginer dans cette association ou dans les différents lieux mais cela n’a malheureusement pas été le cas… J’ai été déçue mais aussi frustrée.

L’auteure mélange habilement enquête policière et humour. Il y a d’ailleurs juste ce qu’il faut d’humour, ni trop ni pas assez. Catherine Secq est arrivée à trouver le bon équilibre.
C’est un roman qui peut se lire en famille à partir de 14 ou 15 ans environ. En effet il n’y a pas de scène violente ou gore. J’aime bien ce genre d’histoire qui peut ainsi se partager.

La fin est dans la lignée du roman même si elle est davantage centrée sur la vie quotidienne.
En résumé, si vous aimez les champignons, si vous faites partie d’une association ou si vous avez envie de lire un roman en famille avec de l’humour alors ce roman est fait pour vous !



Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Connaissez-vous cette auteure ?
Avez-vous déjà lu un de ses romans ? Si oui, lequel ?
Si vous avez lu ce roman qu’en avez-vous pensé ? Quel personnage vous a le plus touché et pourquoi ?
Avez-vous déjà lu des romans qui se déroulent dans une association ? Si oui, n’hésitez pas à me donner des titres cela me ferait plaisir de découvrir des romans qui se passent dans ce cadre.
La parole est à vous, chers enquêteurs ! 

Affaire n°457: "Meurtre bénévole" de Catherine Secq.