lundi 15 décembre 2014

Affaire n°003: "Violation de domicile" de William Katz.


Mes conclusions sur le meurtre: 
Nous sommes tout de suite plongés dans l’histoire. Je pense que c’est vraiment une bonne chose surtout quand c’est un polar de tueur en série.
Il y a plusieurs points de vue intéressants et William Katz joue vraiment avec, je trouve ça vraiment intéressant.
Il y a celui des victimes évidemment, celui d’un enquêteur mais aussi celui du meurtrier.

Ce que je trouve vraiment bien c’est que l’auteur ne nous dévoile rien sur le tueur, il laisse 
planer le doute , nous met de temps en temps sur des pistes pour brouiller le lecteur mais il arrive vraiment à bien tourner les choses. C’est ça aussi qui est intéressant, on peut ainsi pour une grande partie de l’histoire se demander qui est ce tueur fou.
Ce que j’ai trouvé un peu dommage c’est le fait qu’il n’y ait pas assez de descriptions… J’aurais aimé voir à quoi ressemblaient les personnages, leur environnement… Là au final il n’y a rien… J’ai trouvé ça un peu frustrant que William Katz mette de côté cet aspect de l’histoire, les descriptions sont pourtant importantes, du moins je pense, surtout dans une affaire de tueur en série. C’est toujours intéressant de jouer avec les descriptions pour mettre le lecteur vraiment dans l’environnement de l’histoire et dans la tête des personnages.

L’histoire se passe en 1985 mais elle pourrait très bien être à notre époque puisque l’intérieur des appartements des victimes n’est pratiquement pas décrit.
Ce qui est un peu frustrant aussi c’est que William Katz coupe les scènes de crimes, ça aurait pu être bien je trouve de les prolonger pour vraiment nous faire entrer dans la peau de ce psychopathe.

Le tueur en série est révélé à la moitié du livre, mais l’auteur s’amuse avec ses personnages et je trouve que finalement ça crée de bons rebondissements. On a vraiment envie de crier aux personnages qu’ils sont aveugles de ne pas voir qui est le coupable, c’est assez "amusant" je trouve.
Ce qui est un peu dommage c’est que William Katz ne va pas assez au fond des choses. Autant les idées et les points de vues sont bons mais parfois, j’ai trouvé certaines scènes un peu frustrantes dans le sens où l’auteur les coupait ou n’allait pas assez au fond des choses.

La fin est bonne, mais j’ai été un peu déçue je l’avoue…
Ce qui est un peu dommage c’est qu’il n’y ait pas assez de scènes de crimes, de descriptions des crimes… J’avoue que personnellement ce que j’aime dans les polars parlant de tueur en série ce sont les descriptions des scènes de crimes. J’aime quand l’auteur décrit le moindre petit détail et c’est vrai que là je n’ai pas été rassasiée.
Les points de vue s’enchaînent assez bien ce n’est pas lourd.

Pour finir je peux le qualifier de bon polar avec un tueur en série assez original. Il n’y a pas de sang c’est dommage. Mais n’hésitez pas à lire le livre au moins pour découvrir les jeux de rôles intéressants des personnages.


Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Alors que pensez-vous de cette chronique ? Vous avez lu le livre ? Que pensez-vous de ce tueur fou ? Aimez-vous les polars parlant de tueur en série ? Quel a été votre préféré ?
Quel personnage vous a le plus marqué ? Dites-moi tout !
Personnellement j'avoue avoir eu une petite préférence pour le tueur en série, c'est un personnage avec une vraie personnalité même s'il est assez inquiétant... je n'aurais pas aimé me retrouver devant lui à la place de ces victimes.
Qu'avez-vous pensé de la fin ?
La parole est à vous, chers enquêteurs !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)