lundi 22 décembre 2014

Affaire n°005: "Les lieux sombres" de Gillian Flynn.


Mes conclusions sur le meurtre: 
L’histoire est assez intéressante surtout dans sa construction.
Gillian Flynn nous raconte une histoire poignante et en même temps touchante.
J’avais lu le livre il n’y a pas longtemps, mais j’ai eu envie de vous faire découvrir ce livre qui mérite vraiment d’être lu et connu, et d’en faire la chronique.
Le fait que ce soit une femme qui ait écrit l’histoire donne, je trouve, un plus. Il y a, je pense, une sensibilité qui nous fait nous sentir plus proche du personnage principal féminin.

On entre doucement dans l’histoire mais ce qui n’est pas habituel c’est que les meurtres se sont déroulés des années auparavant.
Du coup Gillian Flynn alterne un chapitre dont l’histoire se passe aujourd’hui et un chapitre nous expliquant ce qui s’est passé ce jour dramatique à travers divers points de vue.
J’aime beaucoup le concept, ça change vraiment d’une histoire qui commence par des meurtres.
Tous les personnages sont importants, et ne sont pas là par hasard, ça nous permet de réfléchir aux différents rôles que peuvent avoir les personnages pour la suite de l’histoire.
Les descriptions sont assez bonnes, certaines pourraient être plus approfondies et creusées mais dans l’ensemble on arrive assez facilement à entrer dans l’histoire.
Ce que j’ai trouvé un peu dommage c’est que Gillian Flynn indique précisément, parfois à la minute près ce qui s’est passé dans la journée des meurtres mais quand on revient à l’instant présent il n’y a plus ces informations.

Gillian Flynn nous met parfois dans de fausses pistes, ce qui fait que petit à petit elle va aussi casser ou effriter les solutions qu’on pourrait mettre en place concernant le meurtrier.
Dans les chapitres concernant l’histoire au présent ce qui est intéressant c’est que le personnage principal tâtonne autant que nous, on ne sait rien de plus que les quelques personnages qui l'aident à résoudre l’affaire.
Ce qui est un peu dommage par contre c’est que lorsque l’histoire est au présent Gillian Flynn ne met pas d’autres points de vue, ça aurait pourtant pu être utile de mettre par exemple celui de Lyle Wirth.

On ne connaît vraiment la solution que dans les quarante dernières pages. Et je trouve ça vraiment intéressant.
La fin est bonne, mais ce que j’ai trouvé un peu frustrant c’est que l’histoire s’arrête comme ça, j’aurais aimé en savoir plus sur les personnages.

Attention quand même, je préfère prévenir il y a quelques passages de torture et de morts sur des animaux. Personnellement je suis assez sensible à ce genre de scène (étant végétarienne et pour la protection des animaux…), donc je préfère prévenir. Mais vous pouvez ne pas les lire, ça n’a aucune importance pour l’histoire…


Vous faire un peu parler: Comment avez-vous trouvé l'histoire ? Quel personnage préférez-vous ? Libby, Ben, Lyle ?
Auriez-vous réagi pareil si vous aviez été dans la situation de Libby ?
Et dans le cas de Ben ?
Quel passage vous a le plus marqué ? Dites-moi pourquoi. Dites-moi tout, j'attends vos avis !
Avez vous aimé le style de l'auteur et cette façon d'alterner présent et passé ?
La parole est à vous, chers enquêteurs !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)