Affaire n°007: "Le jeu de l'ombre" de Sire Cédric.


Mes conclusions sur le meurtre:
Sire Cédric pose doucement les bases de l’histoire.
Au début il y a deux histoires bien différentes mais quand on connaît cet auteur plein de talent on sait que rien n’est fait par hasard. Les points de vue, même s’ils restent extérieurs, s’entrelacent. Sire Cédric s’en sort bien et met assez de rappels pour faire en sorte que le lecteur ne soit pas perdu malgré le fait qu’il y ait tout de même pas mal de personnages.

Dans ce roman Sire Cédric mêle légende urbaine mais aussi fantastique et enquête policière. J’ai beaucoup aimé cette histoire dans le sens où je pense que la pire chose qu’il puisse arriver à un musicien ou à un passionné de musique c’est de justement ne plus entendre de musique. Ici la musique a vraiment une place essentielle et c’est ça que j’aime beaucoup ! Pour moi aussi la musique est importante et je ne m’imagine pas ne plus pouvoir entendre de musique.


L’histoire est tout d’abord traitée de deux façons différentes: une partie où la légende urbaine d’un homme qui aurait fait un pacte avec le diable et d’un autre côté une histoire plus "classique", une enquête policière. Pourtant ce n’est que longtemps après, presque vers la fin que les deux histoires vont se rejoindre. Tout au long de l’histoire Sire Cédric va nous mettre sur des pistes mais finalement comme il les écarte et n’en parle plus on se laisse entraîner vers les autres pistes. Il ne reste plus au lecteur qu’à s’installer tranquillement sur un fauteuil pour découvrir ce qui va arriver aux personnages. Ce que j’ai beaucoup aimé c’est que le lecteur ne sait rien de plus que les personnages. On avance donc pas à pas et on découvre les choses en même temps que les personnages. Rien d’autre n’est dévoilé. Les deux personnages principaux sont très différents, que ce soit dans leur vie privée, dans leur métier, dans leur quotidien. Pourtant on sent que Sire Cédric ne parle pas d’eux par hasard et qu’au bout d’un moment l’auteur leur trouvera un point commun.


Ce qui est bien aussi c’est que l’auteur traite ses personnages de la même manière, dans les deux cas on retrouve les fausses pistes, les idées qui sont là pour un peu brouiller le lecteur mais pour aussi donner un quotidien et une vie à ses personnages. Petit à petit Sire Cédric met des points communs. Il "recoud" les personnages les uns avec les autres et finalement la fin nous surprend. Les descriptions sont présentes, mais elles pourraient être plus creusées surtout pour les sentiments et les ressentis des personnages. Là je trouve que ça reste trop flou, c’est dommage.


La dernière partie nous dévoile vraiment toute l’histoire et on est vraiment surpris. Sire Cédric a une fois de plus réussi son pari, celui de garder le mystère tout au long de son roman et de tenir en haleine son lecteur !


Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Alors voilà Noël est passé. J'espère que tout s'est bien passé de votre côté et que le Père Noël a bien fait son boulot et qu'il ne s'est pas trompé de cheminée. J'espère aussi que vous avez pu profiter de votre famille !
Voici une nouvelle chronique qui a un peu tardé puisqu'avec les fêtes de fin d'année je n'ai pas eu trop le temps de lire, mais l'article est enfin là !
Qu'avez-vous pensé de ce roman ? Comment imaginez-vous votre vie sans entendre la moindre note de musique comme Malko ?
Quel personnage vous a le plus plu ? Lequel vous a semblé le plus réaliste ?
Comment avez-vous trouvé le personnage de Jack ? Vous attendiez-vous à ce genre de révélation à son sujet ?
Quel passage vous a semblé le plus marquant et pourquoi ?
La parole est à vous, chers enquêteurs !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)