mardi 6 janvier 2015

Affaire n°010: "Du sang sur abbey road" de William Shaw.


Mes conclusions sur le meurtre: 
J’avais choisi ce livre parce que je pensais que la musique serait très présente. Mais j’avoue avoir été déçue. Bien sûr William Shaw en fait allusion mais finalement Abbey Road n’est que peu exploitée… C’est dommage d’ailleurs.
Ne lisez donc pas ce livre en pensant y trouver des passages avec les Beatles ou d’autres allusions musicales. Il y en a mais très peu…
En ce qui concerne l’enquête, William Shaw nous fait partager le quotidien d’une équipe de policiers d’une autre époque. En effet l’histoire se passe en 1968, et finalement je trouve cela intéressant de voir comment les enquêtes pouvaient se dérouler à cette époque.

Ce qui m'a plu c’est que William Shaw mêle enquête mais aussi vie privée. L’enquête avance doucement, peut-être un peu trop doucement à mon goût, mais elle reste tout de même réaliste.
Les personnages sont vivants, l’auteur leur crée à tous une vie, une personnalité différente à chacun d’entre eux, et surtout un rôle bien précis. Aucun personnage n’est là par hasard et je trouve cela vraiment bien.

Dans l’enquête rien n’est laissé au hasard, William Shaw nous fait partager le quotidien de ce duo Breen/ Tozer. Ce sont deux personnages totalement opposés mais finalement qui vont apprendre à travailler ensemble. L’auteur ne nous cache rien, que ce soit les interrogatoires des voisins, des suspects, les indices, les preuves… Petit à petit on peut se faire notre propre idée puisque le meurtrier n’est révélé qu’à la fin.
Les deux personnages Breen et Tozer, même s’ils sont différents, sont attachants, et je pense qu’on peut facilement se mettre à leur place, s’identifier à l’un des deux.

Les descriptions ne sont pas assez présentes personnellement. Je trouve que William Shaw aurait pu les approfondir.
Ce qui m’a vraiment plu c’est que l’auteur donne beaucoup de détails en ce qui concerne les endroits comme par exemple les noms de rues ou de lieux publics. L’histoire se passe à Londres, ville que j’ai visitée mais je trouve que l’auteur aurait pu rajouter quelques plans de la ville pour que le lecteur s’y retrouve un peu plus. Après tout même si on visite une ville on ne se rappelle pas forcément des noms des rues… Mais par contre si on a envie d’aller voir où l’auteur a pris son inspiration c’est tout à fait possible et cela génial !

Ce que j'ai vraiment bien dans cette enquête comme dans la partie privée des personnages c’est que c’est vraiment réaliste. C’est d’ailleurs un des rares polars (ou thrillers) qui se finit de manière réaliste. Je ne vous dévoile pas la fin mais je pense qu’elle peut vous surprendre autant qu’elle m’a surprise.


Vous faire un peu parler: Et voilà une autre chronique. J'ai oublié de vous demander dans la chronique précédence, quel livre vous a le plus marqué l'année dernière ? Et par quel livre avez-vous commencé l'année ?
Qu'avez vous pensé de l'histoire, de la partie privée des personnages principaux ?
Avez-vous trouvé l'enquête intéressante ?

Qu'avez-vous pensé de la relation entre Breen et Tozer ? La trouvez-vous réaliste ?Quel personnage vous a le plus perturbé ?Vous attendiez-vous à cette fin ? Vous a-t-elle plu ?
La parole est à vous, chers enquêteurs !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)