mercredi 14 janvier 2015

Affaire n°014: "Une belle histoire d'amour" de Philippe Carrese.


Mes conclusions sur le meurtre:
Quand on commence à lire ce livre on se demande où est l'enquête et s'il y aura des meurtres. Mais plus on avance et plus on découvre une histoire d’amour hors du commun.
Je ne pense pas que ce genre d’histoire arrive à tout le monde et surtout en si peu de temps. En effet l’histoire dure vraiment une à deux journées. Et pourtant il s’en passe des choses !

Ce que j’ai trouvé assez sympa ce sont les coupures dans l’histoire entre Pindur et Lucas Rozarian. Pindur raconte à Rozarian ce qui lui est arrivé. Et ce dernier coupe souvent la parole à Pindur pour lui demander plus d’explications.
On ne sait pas vraiment quel type de relation entretiennent Pindur et Rozarion et ce qui est vraiment génial c’est que Philippe Caresse ne nous le dit qu’à la dernière page. De plus on ne s’attend pas du tout à cette relation, c’est donc vraiment une surprise.

Les idées sont pour ma part trop irréalistes. Philippe Caresse est un marseillais comme son personnage Pindur. On peut penser que certaines idées sont peut-être arrangées ou grossies soit tout lui est vraiment arrivé soit Pindur a peut-être arrangé la réalité à sa sauce.

Le style de l’auteur est assez particulier. Personnellement cela m’a parfois dérangée… Je n’ai pas trop compris certaines choses, expressions, ou humour, mais cela est peut-être dû au fait que je ne sois pas marseillaise.
Le style est aussi un peu trop familier… et m’a un peu gênée à certains moments… J’aurais peut-être voulu un ton un peu plus sérieux pour certaines scènes. Je pense qu’avec un ton différent cela aurait donné une autre dimension à l’histoire.

Pour ce qui est des descriptions cela reste simple, il n’y en a pas beaucoup, j’ai été un peu frustrée de ce côté-là moi qui aime les histoires avec plein de détails…

La fin est vraiment bien trouvée, on ne s’attend pas du tout à ce genre de retournement de situation. Philippe Caresse arrive vraiment à surprendre ses lecteurs !
Les personnages sont attachants, pleins de vie et Philippe Caresse caricature aussi certains traits des personnages en les accentuant. C’est assez comique de voir comment ces derniers sont traités.

Ce qui est bien c'est que l'auteur rajoute une sorte de lexique, il ne nous aide pas vraiment à tout comprendre mais c'est original. Par contre j'aurais mis les explications au fur et à mesure de l'histoire, (par exemple au bas des pages) et non à la fin...
C’est un livre que je conseille tout d'abord à ceux qui sont marseillais, puis à ceux qui ont envie de passer un moment de détente en lisant un polar un peu hors du commun !




Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Alors vous avez lu le livre ? Qu’en avez-vous pensé ?
Comment trouvez-vous la relation entre Pindur et Lucas Rozarian avant de savoir ce qui les unit ? Dites-moi si vous aviez deviné leur relation ?
Comment avez-vous trouvé les différents personnages ?
Est-ce qu’il y en a un qui vous a marqué plus que les autres et pourquoi ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)