mercredi 22 juillet 2015

Affaire n°070: "La mort en tête" de Sire Cédric.


Mes conclusions sur le meurtre:
Le dernier Sire Cédric (le prochain sort début octobre) est tout aussi intriguant et passionnant que les autres.
Dès le début, avec les trois premières parties, l’auteur nous plonge dans l’horreur. Nous ne sommes donc pas épargnés mais pour ceux, qui comme moi, connaissent l’auteur nous y sommes habitués.
Les mots sont choisis, il y a peu de descriptions mais Sire Cédric arrive avec peu de mots à nous transporter dans son univers et à nous faire vivre la scène.
J’ai été heureuse de retrouver ce duo si sympathique et si attachant que sont Alexandre et Eva.
Nous entrons aussi dans leur intimité, leur quotidien qui est bouleversé une fois de plus par une série de meurtres qui nous semblent différents, tant par les victimes que par le mode opératoire.
L’auteur alterne les points de vue que ce soit des deux policiers mais aussi de certains personnages importants. Les points de vue sont internes, créent une petit distance entre l’histoire et le lecteur mais n’empêche pas ce dernier de s’imaginer à la place des protagonistes.
Le rythme de ces premières parties est soutenu, l’auteur ne laisse pas de répit à ses personnages, que ce soit concernant les meurtres mais aussi concernant le quotidien du couple Eva/ Alexandre.
Pour Sire Cédric il n’y a pas de hasard et on sent que tout est sous le contrôle de la plume de l’auteur et c’est cela aussi que j’aime beaucoup chez lui et dans ses romans.
Les parties se finissent avec du suspense donnant envie aux lecteurs de continuer la lecture pour en savoir toujours plus !

Dans les trois autres parties suivantes les choses se compliquent pour les personnages et Sire Cédric s’amuse à tirer les ficelles et à leur mettre des bâtons dans les roues.
Les points de vue s’alternent assez facilement et en tant que lectrice on peut ainsi suivre l’évolution de l’enquête à travers tous les personnages.
Le duo est sans cesse malmené et plus l’histoire avance plus le piège se referme sur eux.
Les scènes ne sont peut-être pas très décrites mais l’auteur arrive tout de même à nous faire vivre et ressentir ce que peuvent éprouver ses protagonistes.
Ce que j’ai beaucoup aimé aussi c’est que l’on retrouve les personnages des romans précédents avec une suite de certains éléments, ce qui donne vraiment une vie et un passé aux personnages principaux.
On ressent dans ces parties que même si Eva et Alexandre sont forts moralement et physiquement ils ont aussi leurs failles et leurs faiblesses et c’est aussi cela qui les rend humains et attachants.

Dans les deux dernières parties on s’aperçoit vraiment que le final est proche et que tout va se jouer à ce moment-là.
La traque est bien mise en avant et les points de vue s’alternent un peu moins et sont un peu plus courts. Sire Cédric se concentre beaucoup plus sur son trio de personnages principaux.
J’ai beaucoup aimé les dernières scènes, même si j’aurais aussi apprécié avoir une vision extérieure à tout cela concernant par exemple les recherches effectuées ou les perquisitions. J’ai trouvé que cela manquait vraiment au roman et enlevait un peu la partie polar de l’histoire pour se concentrer un peu plus sur la partie thriller, fantastique et paranormale.
Néanmoins il reste un très bon roman et on retrouve une fois de plus la plume si spéciale de cet auteur que j’aime tant !



Vous faire un peu parler: Et voilà une nouvelle lecture commune de faite !
Kerry est devenue au fil du temps une véritable amie et je suis contente de faire cette lecture commune avec elle.
Cette chronique est aussi la soixante-dixième, je ne pensais vraiment pas en avoir autant.
Ensuite si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !Si vous suivez ce blog depuis quelques temps vous avez sans doute remarqué que personnellement Sire Cédric est un auteur que j’aime particulièrement.
Dans ce roman on retrouve une fois de plus le duo préféré de l’auteur Eva/ Alexandre. Que pensez-vous de ces deux personnages hors du commun ?
Comment avez-vous trouvé le personnage d’Amy De Santis ?
Dans beaucoup de romans de Sire Cédric, le fantastique et le surnaturel sont assez présents. Est-ce que cela vous a gêné ou est-ce que vous avez trouvé cela original ?
Quel personnage avez-vous le plus apprécié et pourquoi ?
Quel passage auriez-vous aimé vivre ? Et pourquoi ce passage précisément ?
Comment avez-vous perçu le personnage de Barbarossa ?

La parole est à vous, chers enquêteurs ! 

Retrouvez la chronique de l'enquêtrice Kerry (partenaire du blog) ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)