jeudi 3 septembre 2015

Affaire n°082: "Tiré à quatre épingles" de Pascal Marmet.


Mes conclusions sur le meurtre:
C’est avec un avis assez mitigé que j’ai fini cette lecture.
Certaines idées sont intéressantes, comme par exemple le fait que tout au long du roman le lecteur peut, lui aussi, chercher le coupable. En effet, ce dernier n’est dévoilé qu’à la fin et on ne se doute pas une seule seconde de son identité.
Ce qui m’a bien plu aussi, c’est le fait que Pascal Marmet intègre des objets africains. J’aime beaucoup cette culture mais je m’attendais à ce qu’elle soit plus exploitée.
Au final j’ai eu l’impression que l’auteur n’était pas très à l’aise avec cette partie et ne s’y aventurait pas assez, c’est frustrant.

Les personnages sont vivants, attachants mais pas assez décrits. L’auteur ne nous indique pas beaucoup d’éléments pour nous les imaginer. Il n’y a qu’un ou deux traits de leur caractère moral ou une particularité physique qui nous permettent de ne pas se tromper dans les noms, c’est un peu dommage.
J’aurais personnellement aimé avoir plus de descriptions que ce soit pour les personnages et leurs sentiments mais aussi et surtout pour les lieux et certains éléments de l’enquête.
Ce qui est dommage aussi c’est qu’il y a des meurtres mais on n’y assiste pas. L’inspecteur arrive après sur les lieux et l’auteur ne nous décrit que très sommairement la scène de crime.
J’aurais par exemple apprécié avoir vraiment plus de points de vue des meurtriers. Cela aurait pu être intéressant et donner une autre dimension à l’histoire.

J’ai aussi trouvé que le roman était écrit sur le même ton, même quand l’auteur changeait de personnages, écrivait une scène plus légère ou au contraire plus dramatique…
Le style de l’auteur est assez facile à lire, même si personnellement j’ai tout de même eu du mal à arriver à la fin…
Il n’y a pas d’important retournement de situation si ce n’est une surprise quand on découvre le coupable.
J’ai trouvé la fin assez moyenne dans le sens où l’auteur nous explique personnage après personnage ce qui leur est arrivé après l’enquête. Je n’aime pas ce genre de fin, je trouve qu’écrire une fin comme celle-là est trop simple… 





Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Comment avez-vous trouvé ce roman ? Vous a-t-il plu ?
Connaissiez-vous déjà l’auteur ?
Quel personnage avez-vous le plus apprécié et pourquoi ?
Avez-vous trouvé l’assassin au cours du roman ou est-ce que son identité vous a surpris quand vous l’avez découverte ?
Aimez-vous les romans (policiers ou thrillers) qui traitent de la culture africaine, que ce soit grâce aux objets ou aux croyances ?

La parole est à vous, chers enquêteurs ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)