mardi 19 avril 2016

Affaire n°168: "Les détectives de l'histoire - tome 1, Néron l'incendiaire" de Claude Merle.


Mes conclusions sur le meurtre:
J’ai beaucoup apprécié ce roman. Claude Merle revient sur le terrible incendie qui a ravagé Rome et sur ses conséquences.
Personnellement j’avais entendu parler de cet épisode de l’Histoire comme tout le monde je pense mais je ne m’y étais jamais vraiment intéressée. Grâce à ce roman c’est maintenant plus clair pour moi.
L’auteur ne se contente pas de nous indiquer les faits il crée une histoire avec une petite enquête pour connaître le coupable et des évènements tragiques.

Les personnages m’ont semblé vivants et je me suis rendue compte que tout n’était pas si simple à cette époque. En effet il y avait beaucoup de complots mais aussi d’injustices.
L’histoire se lit très facilement, le style n’est pas lourd comme on pourrait s’y attendre. L’auteur a sûrement voulu en faire une histoire et non juste relever les faits comme on pourrait les retrouver dans un livre d’Histoire.
Je pense que ce serait un très bon livre à faire étudier au collège !

Personnellement j’avoue que je ne me suis pas souvenue de tous les noms. Certains se ressemblaient un peu trop… Mais c’est vraiment quelque chose de très personnel !
Il aurait pu être intéressant de mettre un peu plus en avant les enquêteurs de la police. Ces derniers ne sont presque pas évoqués alors que l’on a tout de même affaire à quelque chose de sérieux… Je pense que cet aspect manque un petit peu au roman.

Pour ce qui est des descriptions physiques des personnages il n’y en a presque pas… C’est dommage, j’aurais vraiment aimé m’imaginer César ou Maximus et cela n’a malheureusement pas été le cas. Les lieux sont indiqués, on ressent l’atmosphère pesante à certains moments mais je n’ai pas voyagé jusqu’à Rome… Et encore moins la Rome de 64 après J.C.
J’aurais bien apprécié être, par exemple, sur un char tiré par des chevaux, et même si ce moyen de locomotion est évoqué il n’est pas assez présent dans le roman, selon moi.
J’ai par contre retrouvé les jeux dans les arènes qui sont malheureusement tristement célèbres. L’auteur aurait pu s’y attarder un peu plus ou alors ne pas en décrire qu’un seul comme c’est le cas. Ces moments étaient quand même importants dans la vie des Romains !

La fin du roman est intéressante et c’est une fin comme je les aime ! Les petits bonus à la fin du roman sont très utiles. En effet l’auteur ajoute une petite carte de la ville avec certaines explications. De plus il fait un récapitulatif des noms des protagonistes avec leurs rôles dans l’histoire. Il finit par un index avec des noms utilisés à l’époque que l’on pourrait ne pas connaître ainsi que les dieux et les déesses.
Par contre, je pense que les mots utilisés à l’époque aurait dû être rajoutés à la fin des pages au fur et à mesure de leurs apparitions. Cela aurait été plus pratique, je pense.

En résumé un roman qui m’a fait découvrir une partie de l’Histoire de Rome que je ne connaissais pas entièrement. Un roman que je conseille sans hésiter aux lycéens qui étudient cette période de l’Histoire.

Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Connaissiez-vous ce triste événement de l’histoire de Rome ?
Avez-vous déjà lu des romans relatant des faits réels de l’Histoire sous forme de roman ?
Auriez-vous aimé vivre à cette époque, au temps des Romains, avec des chars tirés par des chevaux et assister aux jeux romains ?
Si vous avez lu ce roman qu’est-ce que vous en avez pensé ?
Quel passage avez-vous le plus apprécié et pourquoi ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)