Affaire n°189: "Morts sur la lande" d'Ann Cleeves.


Mes conclusions sur le meurtre:Dans la première partie Ann Cleeves se concentre essentiellement sur le présent.
On y découvre ainsi une enquête vieille de dix ans qui est sur le point d’être rouverte suite à la découverte de nouveaux témoignages.

Contrairement aux enquêtes classiques on ne sait que peu de choses sur les meurtres, les circonstances et les témoignages.
Je trouve que cela change vraiment ! Ici ce sont vraiment les protagonistes et leurs présents qui sont mis en avant. L’enquête précédente est par contre totalement oubliée, ce qui est un petit peu dommage.

Dans cette partie Ann Cleeves pose ainsi le problème d’une enquête peut-être bâclée et de tout ce qui cela engendre, autant pour la famille de la personne tuée que pour celle emprisonnée. Je pense que c’est une histoire qui pourrait (ou qui doit) malheureusement arriver dans la vie réelle.
Au final on se rend compte que les deux familles sont victimes.

Les descriptions sont intéressantes et nous permettent d’entrer facilement dans l’histoire. Par contre pour ce qui est des détails concernant les physiques des personnages il n’y en a presque pas. Personnellement je ne suis pas arrivée à m’imaginer leurs physiques ou même leurs carrures… C’est un peu dommage surtout qu’il y en a beaucoup et que c’est donc un peu difficile de retenir tous les noms et leurs rôles dans le roman.

J’aurais peut-être souhaité avoir un peu plus de suspense à la fin pour me donner envie de continuer la lecture.

C’est vraiment dans la deuxième partie que l’enquête commence.
En effet on assiste à quelques interrogatoires et on se rend compte que les souvenirs remontent à la surface.
Dans cette partie, Ann Cleeves nous dévoile certains secrets concernant les divers protagonistes, ce qui nous permet vraiment d’en savoir plus et d’essayer de démasquer le ou les coupables.

Ce qui m’a par contre un peu gênée c’est le nombre assez important de personnages. En effet j’ai parfois eu un peu de mal à retenir le rôle de chacun d’entre eux. Il a parfois fallu que je revienne un peu en arrière pour me souvenir de leurs liens les uns avec les autres. Je pense qu’il aurait pu être bien de rajouter parfois les rapports qui unissent les personnages pour éviter d’avoir à relire les passages précédents…

On sent vraiment qu’Ann Cleeves tient les ficelles et que les personnages n’ont plus qu’à lui obéir.
Ce qui est intéressant c’est qu’on ne sait pas du tout qui est le coupable, les indices nous sont donnés mais quand on réfléchit à qui pourrait être derrière tous ces meurtres, on se rend compte que chacun pourrait avoir une raison.

Ce qui aurait pu être utile c’est de faire quelques retours en arrière pour ne pas oublier l’enquête précédente avec un procès et une innocente emprisonnée qui s’est ensuite donné la mort. Je pense que cette partie est un peu trop laissée de côté je trouve cela dommage puisque finalement c’est cette personne qui est à l’origine de la réouverture de l’enquête. De plus des flashes back auraient pu être non seulement intéressants mais surtout nécessaires !

La fin de cette avant dernière partie laisse planer un peu de suspense, ce qui est une bonne chose. Cela nous donne ensuite envie de lire la dernière partie pour connaître enfin le coupable.

Dans la dernière partie l’enquête se poursuit et l’étau se resserre sur certains protagonistes.
J’aime beaucoup le fait que l’auteure indique de fausses pistes au lecteur. Ainsi il est plus difficile pour nous de trouver le coupable.
Je pense que même en étant attentif à tous les éléments et les petits détails on ne peut pas trouver le coupable mais l’enquête est tout de même bien menée. On se rend compte finalement que tous auraient pu tuer et c’est cela qui rend l’histoire aussi prenante du début à la fin. On a envie de découvrir le coupable !

Ce qui est un peu dommage dans cette partie et dans toute l’histoire en général c’est qu’il n’y a vraiment aucun souvenir précis. Je pense qu’il aurait pu être vraiment utile de rajouter des flashes-back pour pimenter l’histoire et la rendre encore plus réelle. J’ai parfois été un peu frustrée de ne pas connaître certaines choses ou le passé précis de situations importantes.

La fin est assez originale sans être non plus surprenante. Les personnes sont tout de même attachants du début à la fin et on se plaît à les plaindre, les détester ou essayer de les comprendre.
En résumé, une histoire dans laquelle on se rend compte qu’un crime peut briser la vie de quantité de personnes, peut-être même plus qu’on ne le croit…




Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Connaissiez-vous cette auteure ? Aviez-vous déjà lu des livres d’elle ? Et si oui lesquels ?
Dans ce roman il est aussi question de secrets non avoués. Pensez-vous que tout est toujours bon à dire et pourquoi ?
Si vous avez lu ce roman aviez-vous découvert le coupable ? Si oui, quels sont les indices qui vous ont amenés jusqu’au coupable ?
Est-ce que vous comprenez les personnes (que ce soient des enquêteurs ou des civils) qui cherchent encore la vérité des années après lors d’une affaire qui n’a pas été complètement résolue ?

La parole est à vous, chers enquêteurs ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)