dimanche 31 juillet 2016

Affaire n°212: "Un festival meurtrier" de Marie-Bernadette Dupuy.


Mes conclusions sur le meurtre: 
La première histoire "Cognac, un festival meurtrier" est vraiment intéressante et prenante.

Les personnages sont attachants. Même si l’on a pas lu les précédentes enquêtes de Maud, la protagoniste, on peut très facilement comprendre.
Les idées s’enchaînent bien et on a vraiment envie de découvrir la suite. L’enquête est bien menée et on peut essayer de découvrir le coupable.

En ce qui concerne les descriptions elles ne sont pas assez approfondies. J’aurais voulu avoir plus de détails concernant les scènes de crimes mais aussi les lieux. Je ne suis pas vraiment arrivée à me promener dans cette ville. C’est dommage parce que je pense qu’avec plus de descriptions cette histoire aurait pu davantage me plaire.
Pour ce qui est des personnages même s’ils sont attachants je n’ai pas pu me les imaginer complètement…

La fin de cette histoire est un peu trop romancée selon moi. J’aurais apprécié une suite plus en accord avec un roman policier.

La deuxième partie et donc la deuxième histoire, "Vent de terreur sur Baignes" est assez différente de la première.
Tout d’abord je pensais que c’était la suite alors que ce n’est pas du tout le cas… J’ai donc été un peu déstabilisée.
Ce roman est surtout centré sur les esprits. Il y a bien sûr une enquête mais elle est un peu laissée en retrait. Marie Bernadette Dupuis nous fait donc partager le quotidien d’un couple. Un quotidien peu ordinaire…

J’ai beaucoup apprécié cette histoire peut-être même un peu plus que la première. Personnellement je crois en tout ce qui concerne apparitions et êtres un peu surnaturels.

Les descriptions sont intéressantes et dans l’ensemble bien approfondies. Je suis arrivée assez facilement à m’imaginer ce que les protagonistes peuvent ressentir. J’ai par contre eu plus de mal par rapport aux lieux ou aux physiques des différents personnages.

Le fait qu’il y ait plusieurs points de vue est intéressants mais c’est dommage qu’ils soient externes… Je pense que des points de vues internes auraient donné une autre dimension au roman.
La fin est intéressante mais elle est comme dans la première histoire trop romancée à mon goût.

En résumé, un bon livre mais avec deux histoires complètement différentes. Je pense que j’aurais préféré lire les deux histoires dans deux livres séparés.

Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Avez-vous déjà lu des livres dans lesquels il y a deux romans ? Est-ce que vous aimez ce genre de livre ou préférez-vous avoir un roman un livre ?
Croyez-vous aux esprits et à tous ces êtes dits surnaturels ?
Si vous avez lu ces deux histoires, laquelle avez-vous préféré et pourquoi ?
Quel personnage ou moment du livre vous a le plus plu et pourquoi ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)