vendredi 16 septembre 2016

Affaire n°230: "Le sang des morts" de Gilles Vidal.


Mes conclusions sur le meurtre:
Le roman est dans l’ensemble prenant et les idées sont intéressantes.
Ce que j’ai trouvé original c’est qu’il y a plusieurs enquêtes en même temps mais au final on se rend compte, à la fin du roman, que toutes sont liées ce qui n’est au départ, pas si évident que cela.
Les descriptions sont peut-être un peu sommaires selon moi. J’aurais apprécié avoir plus de descriptions concernant les scènes de crimes mais surtout les ressentis des personnages. Ces derniers ne sont pas assez mis en avant et finalement je ne suis pas arrivée à m’imaginer ce que pouvaient ressentir les protagonistes à des moments importants de l’histoire.
Pour ce qui est des physiques des protagonistes ils sont décrits mais comme il y a beaucoup de personnages au final j’ai oublié le physique de certains d’entre eux. Je pense que des petits rappels de temps en temps aurait été utiles.

Au début du roman j’ai eu beaucoup de mal avec les nombreux personnages mais aussi avec les changements de points de vue. En effet ces derniers sont assez rapides. L’auteur ne s’attarde pas et finalement l’histoire est plus un enchaînement de points de vue ce qui peut déranger.
Le fait que ceux-ci soient courts ne m’a pas permis de vraiment "partager" le quotidien des personnages… J’aurais vraiment apprécié qu’ils soient plus longs…
Je pense qu’il faut lire plusieurs chapitres pour se faire une réelle idée de l’histoire et du style d’écriture de Gilles Vidal. Le fait d’enchaîner les points de vue est assez déstabilisant au début mais j’ai trouvé que lorsque l’on est habitué l’histoire n’en est que plus prenante !
On peut ainsi vraiment se rendre compte de l’évolution des protagonistes.

Les chapitres sont assez courts ce qui permet d’arrêter la lecture quand on le souhaite.
La partie "enquête" de l’histoire n’est pas vraiment abordée. J’aurais aimé que Gilles Vidal évoque aussi les métiers un peu moins connus d’une enquête policière et ne se limite pas aux enquêteurs. Le métier de ces derniers n’est d’ailleurs pas totalement mis en avant. Selon moi, l’auteur n’a peut-être pas fait assez de recherches pour pouvoir combler les manques du roman… ce qui est un peu frustrant.
Certaines situations ne sont pas totalement expliquées et je suis un peu restée sur ma faim… J’aurais bien voulu que l’auteur termine complètement l’enquête.
La fin est surprenante. Personnellement je ne m’attendais pas à lire ce genre d’épilogue. C’est donc une bonne surprise et surtout une fin digne d’un roman policier.
En résumé, même si certaines choses m’ont un peu perturbée et dérangée l’histoire est tout de même intéressante.





Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Est-ce que le fait qu’un auteur alterne des points de vue assez courts dans un roman vous dérange ?
Connaissez-vous l’auteur et avez-vous déjà lu des romans qu’il a écrits ou pas du tout ?
Si vous avez lu ce roman qu’en avez-vous pensé ?
Quel passage avez-vous le plus apprécié et pourquoi ?
Qu’avez-vous pensé de l’épilogue ? Vous attendiez-vous à cette fin ?

La parole est à vous, chers enquêteurs ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)