lundi 24 octobre 2016

Affaire n°245: "Du pin et des larmes" de Philippe Mediavilla.


Mes conclusions sur le meurtre:
Je n’avais encore jamais lu de roman sur le milieu syndicaliste et tout cet univers.
J’y ai appris certaines choses et j’ai trouvé certaines idées intéressantes.
Ce qui m’a par contre déçue c’est que Philippe Mediavilla mettait vraiment en avant cet univers et en oubliait l’enquête et ses conséquences. Bien sûr c’est évoqué mais pour moi ce n’est pas suffisant. J’aurais aussi apprécié que les recherches, les interrogatoires des suspects et le travail sur le terrain soient davantage mis en avant…
Je pense qu’il aurait pu être intéressant d’écrire un roman plus long et de nous faire aussi découvrir les bateaux et toutes les choses peut-être pas très légales qui s’y déroulent…

On se rend compte par contre en lisant ce roman que l’auteur a vraiment fait des recherches et s’est documenté, ce qui est agréable pour un roman de ce genre. Par contre, même si on sent que l’auteur maîtrise son sujet il n’oublie pas que le lecteur n’y connaît peut-être rien. Tout est donc bien expliqué et on ne se perd donc pas dans les explications, ce qui est une bonne chose !

Les personnages sont attachants, par contre j’aurais peut-être apprécié les voir un peu plus humains et sensibles à certains moments. La plupart sont un peu traités comme des héros… c’est un peu dommage.
Les descriptions sont assez approfondies concernant les lieux. Par contre je pense qu’il en aurait fallu davantage pour le physique des protagonistes et ce qu’ils pouvaient ressentir.
L’auteur oublie par contre complètement les indices de temps, je ne suis donc pas du tout arrivée à savoir combien de temps se passait entre chaque action et surtout la durée du roman… c’est un peu dommage quand même… Il aurait peut-être fallu mettre trois ou quatre dates pour situer vraiment les choses.

J’ai eu l’impression que ce roman pouvait malheureusement arriver dans la vie de tous les jours. Je suis même sûr que cela arrive mais qu’il n’y a malheureusement pas d’arrestations… Je pense que c’est un roman qui peut aussi servir à sensibiliser les gens à ce genre de situations…

La fin est surprenante et je ne me doutais pas un instant de cette scène. C’est donc une très bonne surprise !
Je m’attendais à une fin comme la plupart des romans policiers mais ce n’est pas du tout le cas, j’ai donc bien apprécié cet épilogue.
Il aurait pu être bien par contre d’ajouter un court résumé sur ce que chaque protagoniste était devenu et surtout sur les peines données aux coupables.
En résumé un roman qui aurait pu être un peu mieux si l’enquête avait été mise plus en avant mais un univers que je ne connaissais pas et que j’ai apprécié découvrir.




Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Avez-vous déjà lu des romans qui se déroulent dans un port ou dans le milieu des syndicalistes ?
Connaissez-vous cet auteur et avez-vous déjà lu des romans qu’il a écrits ?
Si vous avez lu ce roman qu’en avez-vous pensé ? Est-ce que vous avez été surpris de cette fin ?
Quel protagoniste vous a le plus plu et pourquoi ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)