jeudi 13 août 2015

Affaire n°076: "Souvenirs envolés" de Jean-Marie Palach.


Mes conclusions sur le meurtre:
L’histoire est assez originale puisque deux enquêtes se mélangent dans ce roman.
Au début on ne comprend pas très bien ce qui relie des stars du cinéma à une prostituée gabonaise qui "travaille" dans le bois de Vincennes.
Pourtant l’auteur arrive tout de même à rassembler ces deux éléments bien différents.

L’enquête est assez intéressante et on peut tout au long de l’histoire essayer de trouver le coupable qui n’est finalement indiqué qu’à la fin.
Ce qui m’a pourtant un peu dérangée c’est que même si on assiste aux recherches il n’y a pas d’arrestations, pas de suspects… Il faut vraiment qu’il se trahisse lui-même pour que les enquêteurs réfléchissent enfin et s’intéressent à lui, c’est un peu frustrant et dommage selon moi.
En ce qui concerne les descriptions elles sont parfois un peu sommaires.
Concernant les personnages, leurs personnalités et leurs ressentis l’auteur met quelques détails mais n’approfondit pas assez.
Pour ce qui est des paysages, j’ai été frustrée, je pensais vraiment voyager au Gabon et finalement je ne suis pas arrivée à m’imaginer le pays, les lieux précis et les personnages évoqués par Jean-Marie Palach.

Pour ce qui est de l’histoire concernant Violette, la prostituée gabonaise je la trouve intéressante mais là encore pas assez approfondie. J’aurais aimé arriver à entrer dans ce milieu de la prostitution, "rencontrer" les macs et les hommes qui s’occupaient de ce réseau, pourquoi pas connaître d’autres femmes. Malgré cela, l’auteur n’entre pas dans les détails et ne nous fait pas partager totalement cet univers assez particulier.
Là aussi les descriptions restent un peu sommaires…

Dans l’ensemble c’est tout de même un bon roman qui se lit assez facilement.
Ce que j’ai beaucoup aimé, même si encore une fois ce n’est pas approfondi, c’est que l’auteur intègre des ethnies et des objets typiques (masques, grigri…). Je trouve que l’idée d’avoir intégré ce genre de chose est vraiment intéressante. Cela nous permet de nous intégrer un peu plus dans cette culture africaine. Ce qui est dommage c’est qu’ils ne prennent pas une place plus importante dans l’histoire.
La fin est un peu mystérieuse et se termine un peu comme je les aime, c’est donc tout de même sur une note positive que se termine l’histoire.





Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Comment avez-vous trouvé l’idée de ces deux enquêtes différentes mais qui se rejoignent tout de même ?
Quel personnage avez-vous le plus apprécié et pourquoi ?
Comment avez-vous trouvé la relation entre Clémence et Violette ?
Dans ce roman il y a un objet assez important dans l’histoire, je ne vous dirai pas lequel pour garder le suspense mais est-ce que vous pensez que cela puisse exister ou pas ?

La parole est à vous, chers enquêteurs ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)