mercredi 1 mars 2017

Affaire n°287: "Tue-moi si tu peux" de James Patterson et Marshall Karp.


Mes conclusions sur le meurtre: 
J’ai vraiment apprécié lire ce roman et découvrir la vie de ce personnage un peu hors du commun.
James Patterson et Marshall Karp nous proposent ici une histoire originale et remplie de suspense. Tout au long du livre les personnages nous surprennent et jusqu’à la fin on se demande comment le roman va se terminer.
Si le livre n’est pas un thriller ou un policier classique James Patterson est davantage connu pour son suspense qui tient en haleine ses lecteurs

Les descriptions sont bien approfondies sans forcément s’étendre sur plusieurs paragraphes. Les auteurs arrivent avec peu de phrases à nous faire voyager.
A la fin de ma lecture je n’ai eu qu’une envie, aller découvrir des lieux importants cités dans le roman.
Les idées sont originales. A travers ce roman les auteurs nous font aussi réfléchir à ce que nous sommes prêts à faire pour ceux que l’on aime.

Les chapitres sont assez courts. J’avoue que j’ai été un peu déstabilisée et que certaines « coupures » m’ont dérangée. Les auteurs changent de chapitre tout d’un coup sans raison puisqu’il y a une suite directement dans le suivant…
J’ai par contre vraiment apprécié les changements de point de vue. On peut ainsi, tout au long de l’histoire, suivre le quotidien parfois un peu surprenant des différents protagonistes.

James Patterson et Marshall Karp alternent les moments de retournements de situations avec les scènes de la vie du quotidien. Cela nous permet de nous familiariser avec les personnages mais aussi de parfois mieux les comprendre et de nous attacher à eux. De plus, ajouter ce genre de situations fait aussi durer le suspense puisque souvent elles apparaissent avant un événement plus ou moins important.
J’ai aimé le fait que les auteurs nous montrent aussi une autre facette des personnages qui ont de mauvais rôles dans l’histoire, cela les humanise un peu plus selon moi.
Certains protagonistes sont par contre un peu trop comparés à des « sur-hommes » ou des héros… J’aurais peut-être voulu que les auteurs mettent un peu plus en avant leur faiblesse et ce n’est malheureusement pas toujours le cas.

La fin est vraiment intéressante et nous surprend une fois de plus. Personnellement c’est un épilogue comme je les aime. J’espère pouvoir retrouver les personnages dans une suite de ce roman pour découvrir d’autres aventures les concernant.
En résumé, un roman que je vous conseille si vous avez envie de découvrir les thrillers mais que vous apprécierez surtout pour le suspense.



Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Connaissez-vous ces auteurs et avez-vous déjà lu des romans qu’ils ont écrits ?
Qu’est-ce que vous seriez prêts à faire par amour ?
Si vous avez lu ce roman qu’en avez-vous pensé ?
Est-ce que vous pensé qu’il est mieux de dire la vérité même si elle n’est pas facile à accepter ou certaines choses doivent-elles rester secrètes ?
Quel passage avez-vous le plus apprécié et pourquoi ?
Si vous deviez imaginer une suite qu’aimeriez-vous qu’il arrive aux protagonistes ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !

4 commentaires:

  1. Bon ben ça me confirme qu'il faudrait que je continue de découvrir ces oeuvres, j'en ai déjà lu trois de lui il me semble mais celui-ci a l'air encore meilleur que ceux que j'ai pus lire ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Par amour... je suis prêt à tant de choses.... tant et tant de choses... prêt à donner toute ma vie à celle qui prend la plus vaste partie de mon cœur s'il le faut... celle que j'ai dans la peau et pour qui c'est une évidence. Que des projets en tête à la hauteur de toute l'admiration, l'attachement et la foi que je ressens pour elle. Seulement j'ai subi un traumatisme amoureux dont les séquelles m'empêchent totalement encore aujourd'hui de vivre correctement. Je vous épargne les détails. :/ Elle qui m'a lâchement rejeté et craché au visage. Même pas je trouve la force de lui en vouloir... je rêve tant par contre pouvoir trouver le bout du tunnel. Kathleen comme je te regrette...

    RépondreSupprimer
  3. "Qu’est-ce que vous seriez près à faire par amour ?" : Beaucoup de choses. Même caresser une araignée !

    RépondreSupprimer

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)