mardi 9 décembre 2014

Affaire n°001: "L'enfant des cimetières" de Sire Cédric.


Mes conclusions sur le meurtre: 
Dans ce livre nous sommes directement plongés dans une scène plus fantastique, érotique que dans un polar. Au début c’est vrai que cela peut surprendre, déstabiliser même, mais chaque scène, chaque acte, a son importance dans ce livre.

Il ne faut donc pas s’arrêter à ce début de prologue mais plutôt continuer et découvrir l’histoire…

Si la plupart des polars montrent l’histoire du côté des policiers, des proches des victimes, Sire Cédric lui a choisi de commencer son histoire d’un point de vue extérieur assez surprenant puisque c’est celui d’un photographe et d’une journaliste.

Le roman se déroule en quatre jours, quatre jours vraiment intenses autant pour les personnages que pour le lecteur.
L’histoire commence un lundi, une journée un peu inhabituelle pour les personnages… Les idées s’enchaînent bien, Sire Cédric crée vraiment une vie à ses personnages. Une vie, un quotidien, un entourage qu’il brise petit à petit, torturant physiquement mais aussi moralement ses personnages.
Les descriptions sont assez bonnes même si concernant les personnages j’aurais peut-être voulu qu’ils soient un peu plus décrits. Mais je crois qu’au fond pour ce qui est des descriptions je ne suis jamais rassasiée. Pourtant Sire Cédric s’en sort plutôt bien.
J’aime assez l’idée que l'auteur a eue de créer un mythe comme il y en a tant selon les pays, les régions.
Ici c’est d’un "enfant des cimetières" dont il est question. Je ne sais pas si ce mythe existe ou si l’auteur l’a inventé de toutes pièces mais je trouve que reprendre des mythes ou en créer est toujours intéressant.

Mais Sire Cédric, comme je vous l'ai dit, ne s’arrête pas à une seule journée et l’on continue de suivre les aventures de ces personnages hors du commun.
Ce qui est vraiment intéressant c’est que l’auteur nous explique ce qu'il se passe dans chaque journée, il n’y a pas de sauts dans le temps ou de flash-back. L’auteur détaille les choses mais en les racontant à travers ses personnages pas en utilisant les flash-back.
C’est donc avec Mardi que l’on en apprend plus sur Nathaniel, sur le mythe de cet enfant des cimetières. Sire Cédric décortique cette journée en nous expliquant vraiment cette légende urbaine ne laissant rien de côté.
J’aime beaucoup le style que l’auteur choisit pour nous raconter l’histoire de cet enfant.
Les points de vue des différents personnages sont tous exploités, rien n’est laissé au hasard. Tous les personnages ont droit à leur drame, personne n’est épargné !
Ce n’est pas juste l’histoire d’un massacre c’est aussi celui de vies changées à jamais.

Un autre jour survient et avec lui des morts.
Dans cette partie-là Sire Cédric a voulu vraiment s’en prendre à ses personnages principaux. Personne n’est épargné ! J’ai beaucoup aimé les passages entre David et Kristel. Je trouve que l’auteur y donne une vraie dimension et finalement si l’on oublie toute l’histoire je pense que n’importe qui a un jour voulu vivre ce que David "vit" avec Kristel.
On retrouve une partie plus ésotérique mais elle est bien intégrée et Sire Cédric fait en sorte que le lecteur ne se perde pas même s'il n’est pas du tout adepte de ce genre de chose.
On sent approcher la fin de l’histoire, mais pour connaître cet auteur plein de talent je pense qu’il faut s’attendre à un dernier jour bien rempli.

La fin est vraiment très bien écrite. J’aime beaucoup comment Sire Cédric raconte l’histoire, ce n’est vraiment pas commun et je trouve que ça donne vraiment une dimension à cette histoire.
On ne s’attend pas du tout à cette fin et je pense que c’est ça aussi qui fait un bon polar, c’est que jusqu’à la fin on ne sait pas du tout qui est le véritable meurtrier. Et pour le coup Sire Cédric a vraiment réussi son coup !
Ce qui est intéressant c’est que tout au long de l’histoire l’auteur utilise des lieux pour la plupart un peu communs dans les histoires de polar ou de thriller mais il arrive à leur donner une vraie dimension.

Ce que j’ai beaucoup aimé c’est que même si l’histoire est d’un point de vue extérieur (point de vue que je n’affectionne pas particulièrement…), Sire Cédric change de point de vue selon ce qu’il veut nous faire passer et nous montre vraiment tous les aspects de l’histoire.
Il joue aussi avec nous en mettant quelques phrases du point de vue interne de certains personnages. Je trouve que c’est vraiment une bonne idée.
Nous pouvons ainsi passer du photographe à sa femme, aux inspecteurs de police, sans oublier Nathaniel, personnage important de l’histoire, mais aussi à d’autres protagonistes dont je ne vous révélerai pas le nom pour ne pas gâcher le suspense.
L’auteur nous fait entrer dans le quotidien de ces personnages pour ensuite les détruire au plus profond d’eux mêmes. Finalement on s’attache aux personnages et ça nous fait aussi du mal quand ils souffrent eux aussi.

Même si le livre fait tout de même 422 pages l’histoire est captivante. Sire Cédric nous plonge vraiment dans son univers avec une atmosphère lourde, pesante mais qui nous transporte littéralement.
Sire Cédric est un auteur avec un véritable talent que peu d’auteurs ont, un auteur qui mêle habilement roman policier et thriller.
Un livre à lire, comme me l’a conseillé l’auteur dans sa dédicace "Toutes lumières allumées" ou pour les plus courageux un soir d’orage.





Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Un blog de chronique c'est aussi une façon d'échanger.
Alors voilà, si vous avez lu ce livre n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé.
Qu'avez vous pensé de Nathaniel ? De notre cher photographe ? Que pensez-vous aussi des autres personnages, lequel vous a le plus plu et pourquoi ? Dites-moi tout. N'hésitez pas non plus (et surtout) à me dire comment vous avez trouvé la plume de cet auteur que j'affectionne tout particulièrement !
La parole est à vous, chers enquêteurs !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)