vendredi 12 décembre 2014

Affaire n°002: "Teddy est revenu" de Gilbert Gallerne.


Mes conclusions sur le meurtre:
Pour cette deuxième chronique j’ai choisi un polar un peu plus léger. Je n’avais pas vraiment envie de vous traumatiser.
L’histoire reste assez simple mais je pense que c’est ça qui peut plaire, le fait que l’histoire peut arriver, malheureusement, à n’importe quelle mère…
Le style de Gilbert Gallerne est peut-être un peu léger. J’ai trouvé qu’il n’approfondissait pas vraiment les sentiments de ces personnages.

Dans la première partie de l’histoire on est tout de suite plongé dans l’histoire, et le quotidien de cette mère qui part à la recherche de sa fille disparue depuis cinq ans.
Gilbert Gallerne nous explique assez bien toutes les démarches de cette femme, de ce côté-là il n’y a rien à dire. Mais j'ai été plus gênée au niveau des sentiments et des ressentis.
L’auteur reste peut-être un peu trop en surface et du coup je ne suis pas arrivée à vraiment ressentir le désespoir, parfois la rage qui se consume en elle ou l’espoir qui l’anime quand elle reçoit des informations importantes. Ce sont des choses-là que j’aurais vraiment aimé trouver mais que malheureusement je ne suis pas arrivée à ressentir.
L’auteur se concentre trop sur les éléments de l’enquête mais en oublie les descriptions…
Pour ce qui est des personnages c’est un peu la même chose, je ne suis pas arrivée à me faire une idée précise de leurs physiques… J’ai été vraiment frustrée à ce niveau-là.

La deuxième partie est bonne mais je trouve un peu dommage que Gilbert Gallerne ne laisse pas assez de suspense. Finalement tout ou presque nous est dévoilé…
Gilbert Gallerne joue avec les points de vue c’est une bonne idée, j’ai beaucoup aimé voir les différents personnages et leurs réactions mais j’aurais apprécié qu’il y ait plus de suspense.
Certains personnages sont attachants, par contre ce que j’ai trouvé un peu dommage c’est que l’auteur n’approfondissait pas assez les sentiments et ressentis de ses personnages. Au final ils sont un peu tous traités de la même manière… J’aurais pourtant aimé voir une différence au niveau du caractère des personnages, de leur statut, mais là il n’y avait rien, c’est dommage.

La troisième et quatrième partie nous révèlent l’intrigue. Là par contre au final Gilbert Gallerne nous surprend. Nous sommes un peu déstabilisés et au final on a envie de se demander comment va finir cette histoire. Finalement le lecteur est surpris et l’auteur a réussi son coup. Les derniers chapitres nous surprennent et même si l’histoire parait banale la fin est prenante.

Dans l’ensemble, j’aurais voulu avoir plus de descriptions, plus de détails physiques et mentaux des personnages. Là c’est vrai que pour ces parties je trouve que l’auteur ne creuse pas assez, c’est dommage.
Ce que je regrette un peu aussi c’est que l’auteur ne mette pas plus de morts et ne creuse pas assez la vie de Simon, c’est pourtant un personnage très intéressant que Gilbert Gallerne aurait pu plus approfondir, je suis frustrée de ce côté-là…

En résumé un roman assez simple que je conseille aux jeunes lecteurs qui veulent découvrir doucement le monde du polar.

Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Une histoire un peu plus soft que la chronique précédente. N'hésitez pas à me donner votre avis sur ma chronique surtout.
Alors qu'avez vous pensé de cette histoire si vous l'avez lue ?
Auriez-vous réagi comme cette femme, mère, qui veut absolument retrouver sa fille, qui croit plus que tout qu'elle est encore en vie ?
Comment réagiriez-vous si, comme  Laura, vous receviez un objet vous rappelant un proche, ami ou famille, que vous n'avez plus vu depuis des années ?
La parole est à vous, chers enquêteurs !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)