mercredi 7 janvier 2015

Affaire n°011: "Mes sincères condoléances" de Guillaume Bailly.



Informations relatives à l'enquête: J'ai acheté ce livre par curiosité après avoir vu l'auteur en parler à la télévision. Un tel livre n'est pas ordinaire et donc j'ai eu envie de découvrir ce que pouvait vivre un croque-mort.
Au début je ne voulais pas l'inclure dans ce blog et puis ma maman (qui lit et corrige mes chroniques) m'a dit "pourquoi tu ne le mettrais pas celui là". Et me voilà donc à faire la chronique de ce roman. Après tout, même s'il n'y a pas d'enquête et de moments de frayeur il évoque aussi un métier que l'on cite parfois dans les polars.



Résumé de l'enquête: "Quand on est croque-mort, c’est 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ! Avouez simplement votre profession et votre soirée entre amis se transforme immédiatement en interrogatoire.
Comment devient-on croque-mort ? Embaumer, c’est facile ? Et les familles, elles sont comment ? Et les phénomènes étranges, ça existe ? C’est vrai tout ce qu’on raconte sur les cimetières ?... Fort de ma longue expérience de croque-mort, j’ai voulu partager les petits dérapages et les grands moments de certains enterrements: bourdes familiales, lapsus macabres, incidents techniques, demandes surprenantes et gaffes en tout genre sont en effet légion !"
L’enterrement est un moment fort, solennel, unique…
Mais le dernier hommage à un proche peut parfois devenir culte ! Les cérémonies sont souvent le théâtre d’événements étonnants, tantôt drôles, tantôt extravagants, mais toujours originaux. Entre rire et larmes l’auteur nous ouvre les portes d’une profession qui préfère généralement le secret aux révélations. Cet ouvrage garanti "100% vécu" vous permet de découvrir avec bienveillance ces histoires inimaginables aux scénarios improbables… Et pourtant tout est vrai !



Quelques lignes du rapport d'enquête:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)