Affaire n°146: "Arthus trivium - tome 1, les anges de nostradamus" de Enrico Marini et Juan Luis Schlirf.



Mes conclusions sur le meurtre:
La bande dessinée se lit assez facilement.
Les dessins sont assez sombres et les traits des personnages sont assez durs. J’aurais peut-être aimé que certains d’entre eux soient dessinés avec un peu plus de sympathie ou des traits moins fermés.
Concernant les décors c’est la même chose, l’univers est assez sombre et les couleurs utilisées sont essentiellement du marron, noir, gris et bleu foncé.

La bande dessinée semble intéressante. Par contre c’est vraiment un début d’histoire. En effet elle est considérée comme un premier tome mais je pense que c’est plutôt un prologue ou une explication de l’histoire à venir. C’est d’ailleurs un peu frustrant qu’elle se termine de cette façon.
On entre doucement dans l’univers de l’auteur et surtout d’une autre époque.

J’avoue ne pas avoir complètement compris le but de l’histoire. Est-ce que par la suite, le lecteur va être confronté à la vie du jeune roi ou à la quête du trio et pourquoi pas à défendre le vieil homme.
Personnellement, je trouve que les idées s’enchaînent un peu trop rapidement pour un début d’histoire. Sincèrement j’hésite un peu entre un prologue et une sorte de résumé de l’histoire à venir.
Ce premier tome ne nous aide donc pas beaucoup à découvrir ce qui va se passer dans les prochains albums.

La fin est assez mystérieuse et nous donne envie d’en savoir plus et de lire la suite.
En résumé c’est une bande dessinée qui commence assez bien selon moi mais j’espère que ce sera un peu plus clair dans les prochains tomes.





Vous faire un peu parler: Alors une bande dessinée pour changer un peu.
Connaissez-vous cette bande dessinée ?
Avez-vous déjà lu des bandes dessinées avec un univers assez sombre ?
Dans le roman on parle de Nostradamus, connaissez-vous cet homme ? Qu’en pensez-vous ?
Si vous avez l’avez lue qu’en avez-vous pensé, est-ce qu’elle vous a plu et vous a donné envie de lire les prochains tomes ?

La parole est à vous, chers enquêteurs ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)