mardi 12 avril 2016

Affaire n°164: "Une enquête de Sherlock Holmes: Une affaire de sang" de Bonnie MacBird.


Mes conclusions sur le meurtre:
Je pense que tout le monde connaît Sherlock Holmes et le Docteur Watson, il n’est donc plus nécessaire de les présenter.
Cette enquête n’est pas écrite par Sir Arthur Conan Doyle mais par Bonnie MacBird. L’écriture n’est évidemment pas la même. Personnellement j’ai préféré le style de cette auteure, plus frais, moins chargé et dans lequel on ressent tout de même une écriture féminine dans certains passages.
Pour avoir lu les deux, même s’ils sont différents je pense sincèrement que ce duo mythique de la littérature policière n’a rien perdu de son caractère et de ses réflexions.

Les descriptions sont bien présentes dans l’ensemble. J’aurais peut-être souhaité tout de même un peu plus de détails concernant les physiques des personnages, que ce soit concernant leurs visages mais aussi leurs habits.
J’aurais vraiment souhaité être transportée dans les années 1880 et cela n’a malheureusement pas été le cas.
J’ai bien sûr vécu l’enquête comme si j’y étais mais il me manquait les détails liés à l’époque.
Certaines choses m’ont un petit peu surprise et même si je ne suis pas une spécialiste de ces années j’ai quelques doutes concernant par exemple des voyages (en train) aussi faciles entre Paris et Londres… J’ai essayé de me renseigner sur internet. Les trains entre ces deux villes n’ont été mis en circulation qu’au début des années 1900. De plus je pense que le train était relativement cher par conséquent le fait qu’ils utilisent ce moyen de locomotion aussi souvent m’a un peu déstabilisée…

Le roman se lit assez rapidement, l’histoire est séparée en plusieurs parties puis en chapitres assez courts.
L’enquête est intéressante et il est toujours agréable de voir comment Sherlock Holmes résout les énigmes ou observe les détails dans l’environnement des protagonistes.
J’ai beaucoup aimé aussi le fait que ce soit une personne extérieure qui découvre un manuscrit je trouve cela intéressant. J’ai ainsi eu l’impression de découvrir l’enquête en même temps que cette personne. J’aurais par contre aimé avoir son ressentit à la fin de l’enquête. Je pense que l’on oublie un peu trop que c’est un manuscrit qui a été trouvé et non une histoire comme Conan Doyle les écrivait.

La fin est intéressante. En quelques pages nous savons ce que sont devenus les divers personnages essentiels de l’histoire durant les derniers mois qui se sont écoulés. Selon moi c’est une bonne fin pour un roman policier.
En résumé malgré une écriture différente je pense que c’est un roman qui donne un coup de jeune à ce duo composé de Holmes et Watson. Une enquête que je vous conseille de découvrir !




Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Je ne vous demande pas si vous connaissez Holmes et Watson mais par contre je serais curieuse de savoir laquelle de leur aventure avez-vous préférée (si vous en avez déjà lu d’eux évidemment !)
Connaissiez-vous l’auteure Bonnie MacBird ? Avez-vous déjà lu des romans qu’elle a écrits ?
Si vous avez lu ce roman, quel passage avez-vous préféré et pourquoi ?
Aviez-vous découvert le coupable ?

La parole est à vous, chers enquêteurs ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)