samedi 23 juillet 2016

Affaire n°209: "Crime à l'université" de Murielle Lucie Clément.


Mes conclusions sur le meurtre:
J’ai bien apprécié ce roman
L’auteure nous transporte assez facilement dans la ville d’Amsterdam et on arrive même à certains moments à oublier le lieu dans lequel on est pour parcourir les rues de cette ville. Ce que j’ai beaucoup apprécié c’est de retrouver l’ambiance de la ville d’Amsterdam. Murielle Lucie Clément évoque les différents aspects de cette ville à plusieurs facettes.
J’ai beaucoup aimé me promener dans ces rues que j’ai eu la chance de visiter il y a quelques années.

Les personnages sont attachants et je pense que l’on peut s’identifier à certains des protagonistes. Les retournements de situations ne sont présents que lorsque c’est nécessaire. Ce qui est une bonne chose !
J’ai trouvé dommage que l’université, lieu du crime, les professeurs, les étudiants et les cours, soient souvent trop présents. Finalement on en oublie presque les meurtres…
On se rend compte que l’auteure s’est documentée sur cette ville et sur les cours donnés par l’université… C’est intéressant mais c’est aussi au détriment de l’enquête…
Concernant l’université, les explications des cours m’ont un peu dérangée. C’est assez complexe et je ne pense pas que certaines choses soient importantes pour l’histoire. J’ai eu un peu trop souvent du mal à suivre et j’ai trouvé cela un peu dommage. Je pense que certains passages auraient pu être supprimés pour une meilleure compréhension et ainsi alléger ces derniers.

Le roman peut paraître un peu long mais l’histoire est prenante et finalement on a envie d’en savoir plus et de découvrir le coupable et ses raisons.
L’auteure alterne les points de vue, je trouve que c’est une très bonne idée. Cela nous donne une vision générale avec également des moments plus intimes de la vie des protagonistes. Nous pouvons ainsi nous rendre compte qu’en dehors de leur métier ce sont aussi des hommes et des femmes touchants, sensibles et attachants pour certains. J’aurais peut-être souhaité avoir un peu plus de ces moments de vie pour les autres personnages mais ce n’est qu’un détail.
Ce qui m’a par contre dérangée, mais c’est vraiment personnel, ce sont les noms des personnages. En effet je me suis souvent trompée dans les prénoms et les noms. Même à la fin du roman je n’arrivais parfois pas à différencier les personnages entre eux, leurs liens et leurs rôles dans le roman.
Je pense que cela vient de moi et du fait que dès que les noms sont un peu compliqués je n’arrive pas à m’en rappeler.

Les descriptions sur les lieux sont bien développées. J’ai vraiment eu l’impression de retrouver certains quartiers d’Amsterdam que j’ai eu le plaisir de voir de mes propres yeux. Celles en rapport avec l’université et ce qui l’entoure sont aussi assez bien approfondies.
Par contre concernant les protagonistes je pense qu’ils manquent vraiment de détails… c’est dommage. J’aurais aimé avoir plus de précisions physiques et arriver à me les imaginer, malheureusement cela n’a pas été le cas.

La fin est intéressante et j’ai bien apprécié le fait que finalement les enquêteurs n’avaient pas résolu toutes les affaires… Comme si peut-être il pouvait y avoir une suite…
Par contre, j’aurais bien aimé savoir ce que certains étaient devenus.

En résumé, un roman qui malgré quelques bémols, est tout de même vraiment intéressant et prenant.




Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Ensuite sur cette chronique vous pouvez découvrir le livre qu'à choisi Kerry pour le mot "nuage", ce n'est pas le même livre.
Avez-vous déjà visité la ville d’Amsterdam ?
Est-ce que parfois certains romans qui se passent dans une ville que vous ne connaissez pas vous donnent envie d’aller la visiter ?
Connaissez-vous cette auteure ?
Si vous avez lu le roman, qu’en avez-vous pensé ?
Est-ce que vous aviez découvert le coupable ?
Est-ce que, comme moi, les parties plus centrées sur les cours à l’université vous ont dérangé ou au contraire les avez-vous appréciées ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)