mercredi 1 février 2017

Affaire n°279: "Crime à Paris" de Murielle Lucie Clément.


Mes conclusions sur le meurtre:
C’est le troisième roman de l’auteure que je lis. Cette fois-ci Murielle Lucie Clément nous emmène à Paris.
J’y ai retrouvé avec plaisir la plume de cette auteure.

Les protagonistes sont intéressants et pleins de vie. Ce que j’ai trouvé original c’est le fait que chaque chapitre correspond à un point de vue d’un personnage. Certains d’entre eux sont parfois trop courts selon moi pour que l’on arrive à s’imaginer complètement la situation, c’est un peu frustrant… L’auteure met par contre tous ses personnages sur le même plan, que ce soit les enquêteurs, les victimes ou l’entourage de ces dernières… Je pense que certains points de vue auraient mérité que l’on s’y attarde un peu plus que les autres.
Il y a aussi peut-être beaucoup trop de personnages… On se rend compte qu’ils sont tous importants mais le fait que l’auteure les mettent tous en scène en même temps m’a déstabilisée et j’avoue ne pas avoir tout retenu malheureusement…

Les idées sont intéressantes et j’ai apprécié suivre les traces du tueur. En effet l’auteure y intègre des points de vue de ce dernier mais sans nous révéler son identité. On peut donc vraiment essayer de découvrir qui il est et quelles sont ses raisons. L’histoire ne va pas trop vite et l’auteure laisse vraiment la place au suspense, ce qui est appréciable dans une enquête policière.
L’histoire est aussi séparée sous forme de jours. Par contre je trouve que la durée de l’enquête est un peu courte lorsque l’on sait que dans la réalité il faut parfois plusieurs semaines pour arrêter un coupable… ici en seulement quelques jours l’affaire est résolue. J’aurais apprécié que Murielle Lucie Clément fasse durer le plaisir et nous offre un roman plus long et qui dure par exemple un mois entier.

En ce qui concerne les descriptions, elles sont un peu trop sommaires selon moi. Je ne suis malheureusement pas arrivée à m’imaginer la ville et les personnages. Quant aux scènes de crimes elles sont un peu mieux approfondies, mais j’aurais apprécié avoir des détails lorsque les corps sont retrouvés et ce n’est pas le cas…
Le roman se lit assez rapidement et la plume de l’auteure est fluide.
La fin m’a beaucoup plu et elle est vraiment dans la prolongation de cette histoire.
En résumé, un roman que je vous conseille pour découvrir l’univers de l’auteure, si ce n’est pas déjà le cas.




V
ous faire un peu parler:
 Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !

Est-ce que vous avez déjà lu un roman de cette auteure ? Si oui, n’hésitez pas à me dire lequel ?
Est-ce que vous connaissez un auteur qui écrit des romans se déroulant dans plusieurs capitales ou pays ? Si oui, n’hésitez pas à me donner des noms, dénoncez les auteurs, n’ayez pas peur !!
Si vous avez lu ce roman quel passage vous a le plus plu et pourquoi ? Quel personnage avez-vous le plus apprécié et pourquoi ?
Aviez-vous découvert l’identité du coupable ?

La parole est à vous, chers enquêteurs !

3 commentaires:

  1. David Mitchell avec Cloud Atlas ou Ecrits Fantomes. Dans plusieurs pays et plusieurs lignes temporelles.

    RépondreSupprimer
  2. Oh oui je me souviens de tes articles sur cette auteure !!
    J'ai honte mais pas encore lu un de ses livres, pourtant j'aimerais bien en chroniquer un sur mon blog :)
    En tout cas merci pour cette nouvelle chronique.

    RépondreSupprimer

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)