lundi 3 avril 2017

Affaire n°295: "La menace" de S.K. Tremayne.


Mes conclusions sur le meurtre:
Ce roman m’a vraiment bouleversée. Tout au long de l’histoire on suit la vie de cette famille recomposée. Une situation que beaucoup d’enfants mais aussi de couples vivent à une époque où les divorces et les deuils d’un des deux parents sont assez courants malheureusement.
Ce roman peut donc toucher toutes les personnes dans ce cas qui pourront très facilement se mettre dans la peau des personnages.
Si je ne suis pas du tout dans le cas de cette famille, je n’ai pas d’enfants ni de conjoint qui m’a quittée j’ai tout de même beaucoup apprécié cette histoire et j’ai même été bouleversée lorsque l’auteur nous dévoile la fin.

Les personnages sont humains, sensibles et peuvent être notre famille, nos amis ou nos voisins. S.K. Tremayne nous fait facilement partager le quotidien de cette famille. Ce que j’ai trouvé original c’est que l’auteur organise ses chapitres en jour mais il nous présente les choses pour aller à un certain événement qui va tout changer. Ce qui m’a un peu déçue c’est que j’aurais apprécié avoir d’autres jours, et que le roman dure donc plus longtemps. J’aurais par exemple bien voulu qu’à l’approche de cette date l’auteur nous dévoile tout ce qui se passe jour après jour. Et ce n’est malheureusement pas le cas…

Les descriptions ne sont présentes que lorsque c’est nécessaire. Il n’y en a ni trop ni pas assez. L’auteur arrive vraiment à trouver le juste équilibre. Je suis arrivée à m’imaginer le physique des personnages mais aussi et surtout leurs sentiments, ce qui est essentiel pour moi. Concernant les lieux, après avoir lu ce roman j’ai juste envie d’aller sur place et de découvrir cette région ! L’auteur nous fait vraiment découvrir ces endroits à travers ces mots. Il nous précise par contre qu’un lieu du roman n’existe pas mais qu’il s’en est inspiré d’un autre. J’ai apprécié son honnêteté.

Les idées sont intéressantes mais ce que j’ai vraiment aimé c’est que S.K. Tremayne ne cherche pas à en rajouter et ne crée pas des situations irréalistes. Au final on pourrait très bien être cette femme qui doit avancer malgré les épreuves qu’elle a vécues et qu’elle vit encore. Tous les personnages sont mis en avant. L’auteur leur donne un rôle important à chacun et n’en oublie aucun.
La fin m’a bouleversée, je ne m’attendais pas à ces révélations. On se doute qu’il y a des secrets mais lorsque l’auteur nous les dévoile je n’avais pas imaginé ce genre de retournements de situation.

En résumé, si le premier roman de l’auteur "Le doute" vous a surpris, alors vous n’avez encore rien vu et je vous conseille vivement celui-là ! 



Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Avez-vous déjà lu un roman de cet auteur ?
Est-ce que vous aimez quand les chapitres sont divisés par rapport aux jours qui passent ou peu importe ?
Si vous avez lu ce roman qu’en avez-vous pensé ?
Est-ce que vous aviez découvert certains secrets de cette famille ?
Quel passage vous a le plus plu et pourquoi ?

La parole est à vous, chers enquêteurs ! 

2 commentaires:

  1. Une lecture qui m'a déçu : un peu trop convenue à mon goût.

    RépondreSupprimer
  2. LA division des chapitres se fait comme l'auteur le souhaite pour moi. "L'année du Loup Garou" de Stephen King est divisé en mois par exemple.

    RépondreSupprimer

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)