Affaire n°345: "Leçons d'un tueur" de Saul Black.


Mes conclusions sur le meurtre:
L’histoire en elle-même est intéressante. L’auteur nous plonge vraiment dans son univers et nous fait découvrir le « quotidien » d’un tueur en série. Saul Black nous raconte sans tabou le passé de ce tueur, ses pensées, ses ressentis. Tout est dévoilé… Ce qui est un peu frustrant c’est que l’on connaît aussi son nom. J’aurais apprécié par exemple ne le savoir qu’à la fin et avoir une réelle surprise. Il aurait pu par exemple faire partie de la police et avoir trompé tout le monde.
Non, dans ce roman tout est dit et finalement il n’y a pas de recherche d’indices ou la possibilité d’essayer de découvrir le coupable.

Ce que j’ai beaucoup apprécié ce sont les différents points de vue. En effet l’auteur change souvent de points de vue ce qui permet aux lecteurs d’avoir une vue d’ensemble des différents évènements. C’est une bonne idée selon moi même si j’aurais apprécié que tout ne nous soit pas dévoilé, que l’auteur garde des surprises pour la fin.

Les idées sont intéressantes du début à la fin. On a toujours envie d’en savoir plus et de découvrir ce qui va se passer dans les prochains chapitres, c’est donc une bonne chose ! Le style de l’auteur est fluide et facile à lire. Certains passages sont peut-être un peu longs ou inutiles selon moi mais ils permettent aussi de ressentir l’atmosphère générale du roman.
Ce qui est frustrant c’est qu’il n’y a pas du tout d’indice de temps. Au final on ne sait pas si l’histoire se passe pendant une semaine, ou seulement deux ou trois jours, c’est assez déstabilisant…

Le retournement et la fin sont selon moi pas assez approfondis. Si l’auteur a pris le temps de poser les choses et de bien les détailler tout au long du roman j’ai eu l’impression que la fin arrivait trop vite et que l’auteur voulait rapidement terminer son histoire, c’est dommage. Au final la fin ne va pas totalement avec le reste du livre. Certains personnages sont mis de côté et on ne sait pas ce qu’ils sont devenus… De plus j’aurais apprécié avoir une continuité et avoir plusieurs points de vue comme cela a été le cas tout au long de l’histoire et ce n’est pas le cas.

Au final, un roman en demi-teinte. Ce livre se prête tout à fait à la saison puisqu’il se passe en hiver, proche de la période de Noël. Un livre à s’offrir ou à offrir et à lire sous la couette bien au chaud.




Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Connaissez-vous cet auteur ? Avez-vous déjà lu des romans qu’il a écrits ?
Est-ce que vous avez tendance à lire des romans qui suivent les saisons ? Par exemple roman d’été ou romantique pour l’été, roman qui se déroule sous la neige l’hiver ou c’est selon votre humeur ?
Si vous avez lu ce livre qu’en avez-vous pensé ? 
Quel personnage vous a le plus touché et pourquoi ?
Qu’avez-vous pensé de la fin ? Avez-vous eu la même sensation que moi ou pas du tout ?
La parole est à vous, chers enquêteurs !

2 commentaires:

  1. Aucun rapport de saison pour moi^^. Aprés, le fait qu'il dévoile le nom, c'est un peu un défi pour un auteur. Parceque du coup il va devoir t'intéresser avec autre chose. King a fait ça aussi sur Mr Mercedes et Carnets Noirs.

    RépondreSupprimer
  2. Une lecture en demi-teinte mais avec une bonne note tout de même.

    RépondreSupprimer

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)