vendredi 21 août 2015

Affaire n°080: "Sanatorium" de Johanna Zaïre.


Mes conclusions sur le meurtre:
L’histoire est divisée en trois parties. Dans la première partie intitulée "Endors-toi" l’auteure nous fait entrer assez rapidement dans son univers.
Elle arrive avec peu de mots à nous décrire l’ambiance qui règne dans le lieu.
J’ai beaucoup aimé partager les quelques moments avec les personnages.
Ce qui est un petit peu dommage c’est que l’on n’ait pas assez de descriptions concernant les ressentis des protagonistes. J’aurais bien voulu avoir plus de détails pour vraiment éprouver et comprendre ce que pouvaient éprouver les personnages…
L’histoire se lit très facilement, les chapitres sont un peu trop courts à mon goût, j’aurais aimé qu’ils durent plus longtemps et que certaines scènes soient plus approfondies. C’est frustrant surtout quand l’histoire est aussi prenante que celle-là.
La fin est vraiment réussie selon moi, on se demande surtout ce qui va se passer ensuite dans la deuxième partie.

"Repose en paix" est la deuxième partie du roman. C’est aussi dans cette partie que les recherches sur le sanatorium sont faites et que certaines questions trouvent leurs réponses.
J’ai beaucoup aimé cette partie. Le duo d’inspecteurs pose les bonnes questions, va voir des survivants et je trouve ce "travail" et ces recherches vraiment intéressants.
Ce qui m’a peut-être un peu déçue c’est le manque de descriptions. Les personnages ne sont pas assez détaillés, on ne sait pas à quoi ils ressemblent.
Ce qui aurait pu être intéressant aussi c’est d’avoir un souvenir concret, comme un flash-back par exemple, de chacun des survivants.
J’ai beaucoup aimé la partie "recherche", on apprend ce qu’il s’est passé en même temps que les enquêteurs et je trouve cela vraiment bien. En effet, le lecteur peut se faire une idée de ce qui s’est déroulé au sanatorium.
La fin de cette avant-dernière partie est assez surprenante, et pleine de mystères, on se demande vraiment comment va se terminer l’histoire.

La dernière partie "Fais de beaux rêves" nous montre enfin le quotidien des infirmiers et des patients. C’est vraiment la partie que j’ai préférée !
On côtoie les patients, le personnel médical et j’ai vraiment eu l’impression de vivre dans ce sanatorium.
Les idées sont intéressantes et Johanna Zaïre prend vraiment le temps de créer une ambiance et un quotidien.
Selon moi il manque quelques descriptions surtout concernant les personnages et leurs ressentis pour que tout soit parfait.
Les protagonistes sont sensibles, attachants et presque réels. Ce serait presque des personnages que l’on pourrait croiser au coin d’une rue, ils ne sont ni très mauvais ni trop gentils.
La fin m’a surpris, je ne m’attendais pas à ce genre de retournement de situation et je n’avais qu’une envie c’est de relire le roman pour avoir une autre vision. C’est d’ailleurs peut-être ce que je ferai un peu plus tard. C’est vraiment une fin comme je les aime, pleine de mystères où l’on a envie de savoir ce qu’il s’est réellement passé, pourquoi et où les questions se bousculent !

En résumé un bon roman, qui se lit très facilement, on ne voit pas les pages défiler. Malgré quelques faiblesses concernant les descriptions cette histoire ne vous laissera pas de marbre ! Je vous la conseille donc sans hésiter.




Vous faire un peu parler: Déjà si vous avez envie je vous propose un petit quiz que j'ai fait (ici) pour voir si vous avez bien lu le livre !
Ce roman se passe donc dans un sanatorium. Avez-vous déjà lu des histoires (polars ou thrillers) qui se passent dans des hôpitaux, des instituts psychiatriques… N’hésitez pas à me donner des noms (dénoncez les coupables et les victimes !)
Sinon, comment avez-vous perçu les personnages ? Vous ont-ils semblé réalistes ?
Quel personnage avez-vous le plus apprécié et pourquoi ?
Personnellement j’ai trouvé les chapitres assez courts malheureusement, mais est-ce que leur taille vous a convenu ou est-ce que vous préférez des chapitres plus longs ?
Avez-vous aimé la fin de ce roman ? Qu’en pensez-vous ? Quelle est votre théorie concernant toute l’histoire ? J’ai hâte d’avoir la vôtre !

La parole est à vous, chers enquêteurs ! 


                         

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A vos claviers chers enquêteurs !

(je réponds à tous les commentaires sur votre blog)